Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Blog du SE-Unsa 87

Aide personnalisée : le SE-UNSA continue d’agir

19 Octobre 2009 , Rédigé par SE-UNSA 87 Publié dans #1er degré

Deux réunions ont eu lieu au Ministère sur l’aide personnalisée :

- le comité de suivi sur l’accord relatif aux 108 heures, signé par le SE-UNSA et le Sgen. Il s’est réuni, sur notre demande, le vendredi 9 octobre 2009. Il avait pour objectif de faire un point de situation sur l’an II de ce dispositif et de déterminer les éléments à faire évoluer.

- un groupe de travail national sur l’aide personnalisée

Il s’est réuni le vendredi 16 octobre en présence de la DGESCO, de la DGRH et du côté des organisations syndicales, du SE-UNSA, du Snuipp, du Sgen et du SIEN-UNSA (syndicat des IEN).

 

Interventions du SE-UNSA au cours de ces 2 réunions :

Le SE-UNSA a tout d’abord rappelé que l’aide spécialisée et l’aide personnalisée étaient bien distinctes et que les 60h ne pouvaient, en aucune façon se substituer à l’intervention des RASED, essentiels au traitement de la grande difficulté scolaire. Si les collègues reconnaissent l’intérêt de ce type d’ateliers pour les élèves en difficulté passagère ou légère, ils supportent mal les excès d’autoritarisme des IA ou des IEN sur les 60h.

Le SE-UNSA a aussi évoqué le problème de la durée de la journée scolaire pour les enfants mais aussi pour les enseignants qui doivent tout « caser » sur 4 jours.

 

Le SE-UNSA a dénoncé :

-          Le caporalisme qui régnait dans plusieurs départements sur le temps d’organisation des 60h qui se trouve réduit ou imposé a priori sans analyse des projets des équipes.

-          Les pressions sur certains collègues de maternelle que l’on somme d’intervenir en GS ou en CP/CE1 et pas avec leurs propres élèves

-          Le manque d’accompagnement institutionnel et de formation sur le traitement de la difficulté scolaire dans le cadre de l’aide personnalisée.

 

Le SE-UNSA a demandé :

-          que des consignes de souplesse soient données par le Ministère aux Recteurs et IA pour prendre en compte les projets des équipes. C’est une question de confiance et de respect du professionnalisme des enseignants.

-          que le temps supplémentaire obtenu sur les animations pédagogiques et la formation soit mis à profit pour apporter des éléments concrets aux collègues concernant l’aide personnalisée

-          qu’un bilan qualitatif soit mené pour identifier les freins/les obstacles mais aussi les demandes des collègues pour faire évoluer le dispositif

 

Position du MEN :

Il a clairement exprimé son accord sur nos demandes de respect des équipes et de non contrainte sur le dispositif que ce soit au niveau du moment des ateliers (jour et heure), de leur durée, de leur contenu ou du temps d’organisation même s’il nous a dit qu’il était important que le maximum de temps soit consacré aux élèves.

Il va donc intervenir, à nouveau, auprès des Recteurs et IA en ce sens.

 

Perspectives

D’autres réunions vont avoir lieu pour analyser les remontées de l’enquête du MEN et tenter de trouver des pistes d’amélioration, notamment en travaillant sur les travaux des chercheurs.

 

 

Partager cet article

Repost 0