Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le Blog du SE-Unsa 87

rencontre Darcos

30 Mai 2007 , Rédigé par SE-UNSA 87 Publié dans #Actualités

 

Première rencontre avec le nouveau ministre de l'Education nationale

Education

Une délégation de l’UNSA Education a rencontré le ministre de l’Education nationale, Xavier Darcos. Le ministre a présenté ses priorités : la sectorisation, les décrets de 50, le métier d’enseignant. L'UNSA Education a fait part de son inquiétude sur la carte scolaire et des risques de déstabilisation de nombreux établissements de zone prioritaire. L’UNSA Education a demandé qu’un collectif budgétaire soit mis en place pour compenser les postes supprimés. Les désaccords et les divergences existent mais, du côté syndical comme du côté du ministre,  la volonté de dialoguer est manifeste. Le dialogue social ne peut en rester aux déclarations d’intention : il doit devenir concret et prendre appui sur des objectifs, une méthode, un calendrier défini.

Première rencontre avec le nouveau ministre de l'Education nationale

Une délégation de l’UNSA Education a rencontré le ministre de l’Education nationale et son cabinet. Le ministre a présenté ses priorités : la sectorisation, les décrets de 50, le métier d’enseignant. La délégation fédérale a fait part de son inquiétude sur la carte scolaire et des risques de déstabilisation de nombreux établissements de zone prioritaire. Le ministre souhaite une expérimentation aux contours mal définis afin de « mettre de la souplesse et de la clarté ». L’UNSA Education a demandé qu’un collectif budgétaire soit mis en place, dès la rentrée 2007, pour compenser les postes supprimés. Le ministre n’envisage que l’attribution d’heures supplémentaires pour combler le déficit de 3058 postes supprimés par le précédent gouvernement. Sur le métier d’enseignant, la fédération et ses syndicats souhaitent, comme sur d’autres dossiers, qu’une réelle concertation soit mise en œuvre. Le ministre s’y est engagé. 

L’UNSA Education se félicite que ses demandes concernant la reconduction des missions d’EVS aient trouvé une issue positive. Elle se félicite aussi de l’abandon envisagé d’une des mesures les plus contestées du gouvernement précédent : l’apprentissage à 14 ans.  

Les désaccords et les divergences existent mais, du côté syndical comme du côté du ministre,  la volonté de dialoguer est manifeste. Le dialogue social ne peut en rester aux déclarations d’intention : il doit devenir concret et prendre appui sur des objectifs, une méthode, un calendrier défini.

Communiqué de l'UNSA Education du mardi 29 mai 2007.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :