Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Blog du SE-Unsa 87

Evaluation CE1-CM2 : conditions de l’efficacité

1 Septembre 2009 , Rédigé par SE-UNSA 87 Publié dans #1er degré

En matière d’évaluation, impossible de faire du bon travail si les objectifs ne sont pas clairement définis et les outils adaptés.

C’est ce qu’a oublié le ministère quand il a conçu les évaluations CE1-CM2.

Il fallait choisir :

• Soit on voulait effectivement procéder à une évaluation diagnostique pour pouvoir ensuite mettre en place des démarches et dispositifs adaptés à nos élèves. Alors les évaluations nationales CE1-CM2 devaient permettre une analyse fine des résultats, indispensable pour repérer les points à travailler et être situées en début d’année scolaire. Ça n’a pas été le cas.

• Soit on voulait établir un bilan des acquis en fin de cycle II ou d’école primaire (évaluation sommative). Mais à quelles fins ? Mesurer les performances globales de l’École ? Alors des évaluations externes sur échantillon représentatif auraient été beaucoup moins lourdes et leurs résultats moins contestables.

À moins que l’objectif inavoué du ministère soit uniquement d’imposer par ces évaluations des nouveaux programmes très contestés par les enseignants…

Quoi qu’il en soit, impossible d’en rester au statu quo. Aussi, pour l’année scolaire 2009/2010, le SE-UNSA demande-t-il à Luc Chatel d’engager au plus vite un programme de travail avec les organisations représentatives des enseignants sur l’ensemble du dispositif d’évaluations nationales.

Il s’agira de :

- définir avec précision l’objectif de chaque évaluation,

- en élaborer les modalités en cohérence avec l’objectif affiché,

- assurer des conditions satisfaisantes pour la passation, la correction, le codage et l’exploitation des résultats,

- garantir la confidentialité des résultats.

Partager cet article

Repost 0