Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Blog du SE-Unsa 87

Mastérisation : fissure du front syndical lors du CTPM

29 Mai 2009 , Rédigé par SE-UNSA 87 Publié dans #Jeunes enseignants

 Le vote en abstention de la Fsu sur un certains nombre de projets de texte conforte le ministère. Alors que l’Unsa- Education, le Sgen-Cfdt, la Fsu et la Csen avaient d’un commun accord décidé du boycott de la première séance du Ctpm au motif que « ces textes étaient présentés alors même que les multiples groupes de travail institués sur cette question étaient loin d’avoir achevé leur travail et d’avoir abouti à des conclusions », la Fsu, sur les textes relevant du champ de syndicalisation du Snes(certifiés, agrégés, Cpe) a voté en abstention, tout comme le Snalc. De son coté le Snep-Fsu a refusé de prendre part au vote sur le texte Eps ;

Cette abstention apporte de l’eau au moulin du ministère et affaiblit considérablement les conclusions de la commission Marois-Filatre. Si les textes sont publiés en état, les épreuves d’admissibilité et d’admission se dérouleront toutes en M2. Les débats en Ctpm ont montré que s’opposent deux visions différentes du métier d’enseignant et donc deux conceptions de la formation initiale qui doit en découler. Nous avons demandé un ajournement du Ctpm et lors des débats défendu la nécessité d’attendre les conclusions de la commission Marois-Filâtre avant de figer la place des épreuves d’admissibilité en M2.


Le SE-Unsa a voté CONTRE,
sur la totalité des textes proposés au Ctpm. Lors du Csfp (Conseil Supérieur de la Fonction Publique) qui doit se tenir le 12 juin pour étudier les mêmes textes, la délégation de l’Unsa continuera à demander l’ajournement de ces projets pour laisser le temps à la concertation en cours d’aboutir.

Dans le même temps, le SE-Unsa a décidé de continuer à siéger dans les groupes de travail pour y défendre les Iufm et la formation professionnelle par alternance. En effet, de nombreux sujets importants qui ne relèvent pas des décrets statutaires doivent encore être débattus : l’organisation des stages, leur suivi, leur évaluation, la place des Emf du premier degré, les modalités d’affectation et de titularisation des stagiaires, la question du cadrage national des masters, l’avenir des formation Ash, etc...

Partager cet article

Repost 0