Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le Blog du SE-Unsa 87

Compte-rendu du CDEN du 25 juin 2018

25 Juin 2018 , Rédigé par SE-UNSA 87 Publié dans #Actualités

Le CDEN débute à 14h40. Il est présidé par le secrétaire général de la préfeture, en présence de Mme Orlay, inspectrice d'académie de la Haute-Vienne et de Mme Morizio, vice-présidente du conseil départemental de la Haute-Vienne et les partenaires de l’Éducation nationale dont les organisations syndicales représentatives.

 

L'Unsa Éducation lit une déclaration liminaire présente ci-dessous relative aux rythmes scolaires (transport et mairie de Limoges), manque de postes, disparition de l'académie de Limoges.

Mme Morizio s'est exprimée pour indiquer qu'elle dénonçait le faible taux d'encadrement de la Haute-Vienne et qu'elle regrettait que la réforme des rythmes scolaires n'ait pu être évaluée. Elle indique aussi que le conseil départemental s'est exprimé contre la disparition de l'académie de Limoges

 

Des PV des deux CDEN sont validés en séance.

 

I / Ajustements de carte scolaire

 

Les mesures d'ajustement sont les suivantes :

Fermeture :

  • École maternelle Léon Berland à Limoges

Ouvertures :

  • Primaire Cognac-la-Forêt
  • Primaire Veyrac
  • RPI Chateauneuf la Forêt / Neuvic Entier
  • RPI Chamboret/Vaulry
  • Ecole maternelle Madoumier à Limoges

Transformations :

  • École maternelle Le Vigenal à Limoges : fermeture du dispositif moins de 3 ans en poste d'adjoint maternelle
  • Transfert de 1,5 poste de conseiller pédagogique de HV7 vers HV3
  • Requalification d'un poste de coordination AVS vers un poste d'enseignant référent.
  • Suppression de 3 tiers de décharges EMF

 

Mme Grizon précise que d'autres écoles sont en observation pour la rentrée. Les situations des écoles en tension sont précisées par l'IA : Landouge, Isle, Cieux/Javerdat,  Verneuil, le Palais sur Vienne, Ambazac, St Gence, Condat sur Vienne. Le RPI Bersac / Laurière, Eymoutiers et St Priest Taurion sont aussi évoqués en séance.

 

Nous sommes intervenus pour indiquer que nos collègues des autres OS avaient fort bien décrit la réalité de notre département. Les faits sont têtus. Une dizaine d'écoles seront en tension à la rentrée scolaire. La Haute-Vienne manque de postes, une soixantaine. Nous avons donc demandé au secrétaire général de la Préfecture quelle réponse était apportée à notre demande de plan de rattrapage ?

Le secrétaire général de la Préfecture indique qu'il doit rester dans le cadre de la loi de finance.

Nous sommes à nouveau intervenus pour indiquer au secrétaire général qu'il était nécessaire de porter une réflexion globale sur notre département. Le manque de poste touche les écoles mais il est nécessaire que l'Etat investisse dans le social, dans la santé, dans la culture. Les besoins de concitoyens et concitoyennes croissent et l'Etat recule sur les territoires. Le service public est une richesse et ne pas investir dans son maintien pour des raisons économiques court termiste, c'est engager des dépenses plus importantes pour le long terme.

Par ailleurs, il est précisé qu'en septembre, si une école voit ses effectifs croître, il y aura une ouverture avec un moyen de remplacement.

 

L'UNSA Education demande un vote sur les ajustements.

Il y a 7 votes contre et 12 votes en abstention (dont l'UNSA Education), 2 votes pour.

Nous avons voté en abstention estimant qu'il n'y avait pas lieu de bloquer les cinq ouvertures. Nous n'avons pas voté pour en raison de la fermeture à l'école Berland que nous dénonçons sans ambiguïté mais aussi du fait de la transformation du poste à la maternelle du Vigenal.

 

II / Rythmes scolaires

 

Les mêmes éléments que lors du CTSD sont apportés. Le RPI St Laurent sur Gorre/ Gorre et la Jonchère resteront à 4,5 jours car aucun consensus n'a pu être trouvé. Le transport bloque les changements de rythme sur ces deux situations. Sur le RPI St Laurent sur Gorre / Gorre, l'IA n'a pas souhaité un retour à 4 jours car elle ne souhaite pas déroger au cadre d'1h30 pour la pause méridienne. Nous sommes intervenus pour indiquer regretter cette décision car la pause inférieure à 1h30 est déjà une réalité dans ce RPI. L'IA ne veut pas d'une réduction de la pause méridienne à 1h15. Sur St Laurent sur Gorre / Gorre, les horaires auront la même amplitude avec une organisation à 4,5 jours. Il n'y aura pas d'activités péri-scolaires.

Sur le RPI Vicq sur Breuilh, Château Chervix, Magnac, les horaires sont reconduits à l'identique avec le maintien du péri-scolaire.

Nous sommes à nouveau intervenus pour dénoncer l'emprise des transports sur certaines décisions mais aussi sur l'attitude de la mairie de Limoges. Le secrétaire général indique que cela sera inscrit au PV.

 

III / Questions diverses

 

Sur les frais de scolarisation entre communes, le secrétaire général de la Préfecture indique que les charges de scolarisation ne concernent que les simples charges de fonctionnement. Dans l'hypothèse où aucun accord ne peut être trouvé entre chaque commune, c'est la Préfecture qui fait une proposition et le CDEN qui valide ou non.

Trois situations sont évoquées :

  • Rilhac Lastour et St Hilaire les Places
  • Le Chalard et Ladignac le Long
  • Balledent et Magnac-Laval (pour information). Un accord a été trouvé.

Un montant de contribution est présenté pour les deux premières situations.

 

Les organisations syndicales déposent une motion relative à la disparition de l'académie de Limoges. Elle est proposée au vote.

La motion est votée favorablement à l'unanimité. Les DDEN indiquent qu'ils en ont fait de même lors de leur assemblée générale.

 

Le CDEN se termine à 16h15.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :