Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Blog du SE-Unsa 87

Compte-rendu de l'audience du 21 septembre avec l'IA

22 Septembre 2017 , Rédigé par SE-UNSA 87 Publié dans #Actualités

Le 21 septembre, l'Inspectrice d'Académie a reçu l'ensemble des organisations syndicales pour évoquer les sujets de rentrée dans le cadre d'une audience qui s'est déroulée de 17h à 19h. Mme Grizon, la nouvelle secrétaire générale était présente ainsi que M Bustreau, l'IA adjoint.

Le SE-Unsa avait de nombreux sujets à porter. Nous avons donc relayé la parole des collègues.

 

Propos liminaires de l'IA sur le remplacement

Avant cela, l'IA a évoqué le déroulement de la rentrée en indiquant qu'elle était particulièrement préoccupée par la situation du remplacement en ce début d'année. Elle a expliqué que comme nous étions en sous-nombre (plus de postes que d'enseignants), elle avait du procéder au recrutement de 9 contractuels et qu'elle allait devoir en recruter certainement 8 de plus. A ce propos, le SE-Unsa est intervenu pour demander à l'IA pourquoi la liste complémentaire du concours n'avait pas été épuisée avant ces recrutement. En effet, 25 collègues sur liste complémentaire n'ont finalement pas été appelés. Dans les autres académies, les recrutements de contractuels ont été réalisés après épuisement de la liste complémentaire.

L'IA a précisé qu'elle avait procédé au maximum d'ineat/exeat qu'elle avait pu. En outre, elle a ajouté qu'elle a 61 stagiaires à suivre et que cela demande des moyens de remplacement lors des stages d'immersion comme celui de cette semaine.

Le SE-Unsa est longuement intervenu sur cette problématique. De nombreux collègues nous ont fait part de leur colère légitime quant à leur non-remplacement, notamment des directeurs. Pour nous, il aurait été nécessaire de mieux anticiper ce stage prévu depuis le mois de juin... Les directeurs et les collègues stagiaires n'ont pas à subir les conséquences de ce manque d'anticipation notamment en période 1 durant laquelle la charge de direction est très lourde. L'IA a précisé qu'elle avait un peu plus de 35 remplaçants disponibles et qu'elle faisait au mieux. Nous avons précisé qu'un retour d'une brigade de formation continue réglerait bien des problèmes.

Par ailleurs, au niveau de la DSDEN, l'IA souhaite plus de polyvalence des agents pour pouvoir éventuellement pallier les difficultés de la cellule de remplacement.

Nous avons insisté auprès de l'IA pour lui indiquer que le remplacement était un mal chronique de la Haute-Vienne. L'année dernière, plus de 1 400 jours de classe n'ont pas été remplacés soit près de 15 classes par jour. Cela reste une réelle problématique que l'IA souhaite traiter en abondant encore la brigade pour la prochaine carte scolaire.

En attendant, nous veillerons à ce que les directrices et directeurs puissent avoir un rattrapage rapide de leur journée de décharge.

 

Intervention du SE-Unsa sur la carte scolaire

Nous avons demandé à l'IA quelle était sa vision de la carte scolaire à venir. Elle nous a indiqué que certains territoires étaient en déprise démographique même si le nombre d'élèves dans le 1er degré se maintiendrait autour de 30 000. Elle souhaite mettre l'accent sur le remplacement. Elle entend aussi réorganiser les circonscriptions afin de les rendre plus cohérentes géographiquement et plus mixtes. Elle ne semble pas prévoir de grands chamboulements. Ceci dit, nous lui avons clairement demandé de prévenir le plus tôt possible nos collègues dès lors qu'une mesure importante est envisagée (fermeture, primarisation). Il nous semble essentiel que la transparence soit au rendez-vous. Ces nouvelles ne peuvent pas être transmises quelques jours avant la décision, laissant les collègues devant le fait accompli.

Nous nous sommes inquiétés de l'élargissement du dispositif 100% de réussite au CP en REP et REP +  à l'ensemble des CE1 du REP et du REP+. Sur quels moyens ces postes vont-ils être créés ? L'IA a indiqué attendre les consignes ministérielles.

Sur les questions de carte scolaire, nous ne manquerons pas d’interpeller les parlementaires de Haute-Vienne pour leur demander d'agir au niveau ministériel.

 

 

Intervention du SE-Unsa sur la mise en place du dispositif 100% CP

De manière préliminaire, nous sommes revenus sur la précipitation dans laquelle le dispositif avait été mis en place et les conséquences pour les collègues de REP et REP +. Nous avons demandé si les collègues qui sont passés de PDMQC à enseignant d'un CP à 12 auront s'ils le souhaitent une mesure préférentielle pour le prochain mouvement. De même, nous avons insisté pour que ces classes comptent dans les décharges de direction. A ces questions, l'IA a indiqué qu'elle n'avait pas de réponse car il n'y avait pas de cadrage national. Nous continuerons à porter ces questions au cours de l'année.

 

Par ailleurs, nous avons demandé comment les collègues récupéreront le différentiel de temps passé  en formation. L'IA nous a répondu que finalement les jeudis de formation des enseignants ne dureraient que 5h15 et plus 6h. Il n'y aura donc plus de problème.

 

Nous avons tout de même fait remarquer que les jeudis REP+ ne concerneraient plus tous les collègues et nous le regrettons.

 

Intervention du SE-Unsa sur la disparition des emplois aidés

Nous avons contesté la disparition des emplois aidés dans l'Education nationale et ses conséquences sur l'aide administrative de huit groupes scolaires. L'IA a répondu qu'elle comprenait mais que sa priorité allait à l'accompagnement des élèves en situation de handicap. Plus d'une centaine de notifications est parvenue.

Nous avons beaucoup insisté sur son application trop stricte du texte ministériel qui n'interdit pas le recrutement d'aide administrative. Nous avons aussi expliqué les réalités de terrain. Elle a écouté nos propos et nous a promis une réponse définitive avant les vacances de la Toussaint.

 

Intervention du SE-Unsa sur les psychologues de l'Education nationale

Nous avons tenu à indiqué à l'IA que les psychologues voient leur secteur croître considérablement puisque chacun récupère environ 600 élèves... L'IA a indiqué qu'elle n'avait pas de solution à apporter si ce n'est qu'elle souhaite vivement des départs en formation pour avoir plus de psychologues. En outre, nous avons demandé à ce que les quatre postes non pourvus soient conservés. L'IA est favorable à cette demande.

 

Intervention du SE-Unsa sur le PPCR

Nous avons de nombreuses questions sur ce sujet. L'académie a du retard quant à la mise en musique des nouveaux protocoles. L'IA a indiqué qu'elle ne pouvait pas apporter de réponses tant que le CTA ne se serait pas prononcé. Ce CTA se tient lundi 25 septembre. Comme nous y siégeons au titre de l'UNSA Education, nous y demanderons des réponses claires.

Nous souhaitons ardemment que les accords se mettent rapidement en place. Le ministre Darmanin semble freiner sur ces questions. C'est la raison pour laquelle nous appelons à la grève le 10 octobre.

 

Intervention du SE-Unsa sur les IMP des enseignants référents

Nous avons demandé à l'IA à ce que les accords soient respectés et que les enseignants référents touchent les IMP à hauteur de 2 500€.  L'IA nous a renvoyés vers le Recteur sur cette question.

 

Intervention du SE-Unsa sur le fonctionnement de la CAPD

Nous sommes revenus sur la nécessité de clarifier les règles de la CAPD, notamment pour les opérations du mouvement pour les postes à profil. Nous avons insisté sur la nécessaire transparence des décisions prises. L'IA a abondé en disant que la lisibilité des modalités de recrutement doit être accrue nécessairement.

De même, l'IA souhaite avancer les opérations de mouvement dans l'année. Des groupes de travail devraient être mis en place pour avancer sur des questions récurrentes telles que la stabilité des blocs TRS.

 

 

Intervention du SE-Unsa sur les animations pédagogiques

Nous avons expliqué que le choix des animations pédagogiques et la procédure d'inscription étaient assez compliqués. L'IA a reconnu qu'elle ne comprenait pas le fonctionnement des blocs qu'elle souhaite voir disparaître.

Une rectification a aussi été faite. Nous avons demandé que les conférences FAYOL soient bien décomptées à hauteur de 3h et non 2h comme initialement indiqué. Ce sera fait.

 

L'IA a indiqué que la journée de solidarité serait consacrée à la rédaction des projets d'école et que la deuxième journée de pré-rentrée serait réservée pour le DUERP et le projet d'école. Dommage que la plupart des collègues aient déjà fait cette seconde journée de pré-rentrée...

 

Intervention du SE-Unsa sur la lettre hebdo

Nous avons souligné l'intérêt de la lettre hebdo lancée par l'IA depuis la rentrée. Vous nous avez dit apprécier cette publication.

 

Intervention du SE-Unsa sur les rythmes scolaires

Nous avons demandé à l'IA d'être en vigilance pour que les transports scolaires (qui passent dans la compétence de la Région) aient peu d'incidence sur les décisions que les conseils d'école et les mairies prendront quant aux rythmes scolaires.

 

Intervention du SE-Unsa sur le soutien de la hiérarchie.

Face à la montée des incivilités et des violences faites à nos collègues, nous avons rappelé la nécessité d'un soutien fort de la part de la hiérarchie. Nous avons demandé plus d'uniformité dans le soutien. L'année dernière, nos collègues de Haute-Vienne 1 ne se sont pas toujours sentis suffisamment soutenus par leur ancien IEN.

 

Intervention du SE-Unsa sur le pont de l'Ascension

Nous avons demandé à l'IA quelle était la position de l'administration sur la possibilité de faire le pont de l'Ascension. Elle attend une position académique mais elle a rappelé qu'un rattrapage le mercredi après-midi posait des problèmes pour les enseignants d'EPS dans le cadre de l'UNSS.

 

Pour le SE-Unsa 87, Thibault BERGERON

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :