Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le Blog du SE-Unsa 87

COMITE DEPARTEMENTAL DE SUIVI DES RYTHMES SCOLAIRES DU 02/12/14

12 Décembre 2014 , Rédigé par SE-UNSA 87 Publié dans #Actualités, #1er degré

Le comité départemental de suivi des rythmes scolaires s’est tenu le 2 décembre. Etaient présents : l’IA, la conseillère rythmes scolaires, un représentant de la politique de la ville à la préfecture, des représentants du Conseil général, des représentants des maires, un représentant de la FOL, une représentante de la DDCSPP, des représentants des DDEN et pour les représentants du personnel, le SE-Unsa et le SGEN. Le Snuipp n’était pas représenté.

Mr Lemercier ouvre la réunion en remerciant les directeurs et les enseignants pour le travail effectué sur le terrain. Il partage avec l’assistance les fondements et les objectifs de la réforme, en reprécisant que cette réforme est la réforme du temps scolaire.

Ordre du jour :

Actualités

  • Etat des lieux de la mise en œuvre de la réforme

  • Répartition des OTS

  • Projet Educatif Territorial (PEDT)

  • Fonds d’amorçage

  • Gratuité des activités périscolaires

  • Enquête DGESCO et Inspection Générale (IG)

    La question essentielle du lien entre le scolaire et le périscolaire

  • Témoignages de deux collectivités : Panazol et le Syndicat Intercommunal à Vocation Unique (SIVU) des Puys et Grands Monts

  • Echanges et perspectives

Mme Hébert présente un power-point, relatant l’actualité et les témoignages de la municipalité de Panazol et du SIVU des Puys et Grand Monts :

http://ia87.ac-limoges.fr/spip.php?article817

 

Le SE-Unsa n’a pas fait passer d’enquête sur les rythmes scolaires mais nous sommes à l’écoute des collègues que nous avons au téléphone et que nous rencontrons sur le terrain et en RIS. Nous intervenons donc pour souligner l’intérêt de ces deux exemples mais également le point commun entre ces deux témoignages : un personnel dédié à l’organisation du périscolaire, qui fait le lien entre tous les acteurs et la richesse du milieu associatif.

Beaucoup de communes sont seules face à l’organisation du périscolaire et ne possèdent pas un milieu associatif développé. La difficulté d’organisation du périscolaire rejaillit souvent sur les directeurs et les enseignants.

Nous demandons que des informations soient envoyées aux mairies sur les exemples d’association de communes pour la mise en place des TAP, les PEDT, le maintien de l’aide aux mairies (« Le nouveau dispositif, qui sera confirmé lors de la publication de la loi de finances pour 2015, garantira donc pour 2015-2016 le maintien de l’aide à son niveau actuel en lien avec la conclusion d’un projet éducatif territorial »).

Comme les DDEN, nous regrettons que plusieurs communes dont la ville de Limoges fassent payer les activités périscolaires, ce qui est pour nous une source d’inégalité.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :